Comment sécuriser son site web ?

Sécuriser son site web, est un point important il y a d’ailleurs au moins trois bonnes raisons à cela :

  • Protéger les données transitant entre votre site web et les visiteurs : Protéger vos données et celles des visiteurs, éviter que les internautes malveillants essaient de recueillir des informations tels que des données bancaires et des documents privés téléchargeables.
  • Renforcer la confiance : Une alerte de non sécurité, dissuadera l’internaute de renseigner un formulaire comportant des informations sensibles. Celui-ci se rétractera en se rendant sur le site de votre concurrent.
  • Améliorer le référencement : Un site web qui ne respecte pas cette recommandation, perd en position dans le résultat des SERP (Search Engine Result Page) de Google.
Pourquoi sécuriser son site web ?

 

1. Installez un certificat SSL

Un certificat SSL (gratuit ou payant selon les hébergeurs) Permet de sécuriser son site web. Il consiste en un fichier de données liant une clé cryptographique aux informations d’un site web. De fait, tout site web se doit de respecter le protocole HTTPS. Alors un petit cadenas précédant l’URL de la barre d’adresse est visible. Ainsi les informations envoyées par les visiteurs vers votre site sont directement dirigées vers le serveur web et non pas un hackeur qui se serait placé entre les deux.

 

2. Choisissez un hébergement web sécurisé

10 millions, c’est le nombre d’attaques DDoS enregistrées au niveau mondial en 2020. Il a été constaté selon l’éditeur spécialisé Netscout, près de 1,6 million d’attaques supplémentaires en un an. Sécuriser son site web, c’est faire le choix d’un hébergement performant et sécurisé. C’est un point important puisque vous allez y installer votre site web. Vérifiez que votre hébergement dispose bien de protection anti-DDoS, Celui-ci analyse en continu et temps réel les paquets de données transitant sur le réseau IP. Une attaque DDoS peut bloquer, temporairement ou durablement, un site web ou une plateforme e-commerce.

 

3. Mettez régulièrement à jour le CMS, les extensions et le thème

Afin d’éviter les failles de vulnérabilité de votre site web, il est important d’effectuer de manière régulière toutes les mises à jour révélées dans le backoffice. Ceci permet également de sécuriser son site web. Il est conseillé de tester préalablement les mises à jour pour éviter des risques de bogue. Une agence web consciencieuse et professionnelle en effectuera les tests préalablement et se portera garante du maintient à niveau de ces mises à jour. Cela peut sembler anodin mais bien souvent des sites web sont hackés ou dysfonctionnent pour cette raison.

4. Personnalisez l’URL d’accès au site web

Trop souvent encore des sites web restent avec l’extension de base (pour WordPress par exemple www.monnomdedomaine.fr/wp-admin). Personnalisez donc cette URL pour la rendre unique afin d’en limiter l’accès.

 

5. Ajoutez un Captcha

Pour sécuriser son site web un peu plus, il est judicieux d’ajouter au formulaire de connexion au backoffice du site web un Captcha. Ce dernier aura l’avantage de distinguer l’entrée humaine de l’entrée machine sur le web. Au final cela revient à stopper le trafic indésirable en identifiant vos visiteurs comme des humains et en éliminant les spammeurs ou les robots.

 

6. Optez pour un mot de passe sécurisé

Il faut veiller à ce que le mot de passe soit complexe et à le changer environ tous les 6 mois. Il faut veiller à le concevoir en une suite alpha numérique (lettre et chiffres) minuscules et majuscules ainsi que des caractères spéciaux. Ainsi vous consolidez la sécurité de votre site web et de son panneau d’administration, véritable névralgique de votre plateforme.

 

7. Encadrez les droits d’accès à vos collaborateurs

Il arrive souvent qu’une faille de sécurité soit due suite à l’intervention d’un utilisateur animé des meilleurs intentions. Restreignez et contrôlez les comptes attribués à vos collaborateurs et ne leur attribuez pas systématiquement un rôle administrateur ! Moins le nombre d’intervenants est important plus vous optimisez la sécurité de votre site web. Dans le cas ou plusieurs interviennent, ne partagez pas un même compte, mais dissociez les biens. Ainsi vous disposerez d’un historique clair, et par qui.

Enfin une règle supplémentaire, au départ d’un utilisateur ou d’un administrateur, changez le mot de passe ou supprimez le compte en veillant à l’attribuer à un autre intervenant.

 

8. Utilisez des outils de surveillance de votre site

Il existe des moyens de sécuriser son site web avec des solutions firewalls. Ces extensions protègent de nombreuses attaques. Ainsi vous gérez et ajoutez des règles à votre firewall, d’améliorer la sécurité des connexions réalisées via votre panneau d’administration WordPress, ou encore de scanner votre site afin de trouver de possibles logiciels malveillants.

9. Sauvegardez régulièrement votre site

Certes cette recommandation ne vous protège pas des éventuelles attaques. Cependant en cas de mésaventure une sauvegarde régulière (journalière ou hebdomadaire) garantit la continuité d’exploitation du site internet. D’une part certains hébergeurs apportent une réponse au moyen de sauvegardes journalières appelées back-up. D’autre part il existe des solutions avec des plateformes dont les sauvegardes sont paramétrables. Ainsi vous sécurisez parfaitement votre site web avec une sauvegarde chez votre hébergeur et la seconde avec votre propre solution !

Avec ces 9 conseils vous avez les clés en main pour sécuriser votre site web. N’oubliez pas que, depuis l’instauration de la RGPD en mai 2018, vous êtes légalement responsable de la sécurité des données personnelles collectées par votre site web. Il est donc indispensable d’en garantir la confidentialité par la mise en conformité de votre site internet. Si cela vous semble être une tâche qui dépasse vos compétences, contactez-nous pour une intervention, des conseils ou la mise en place d’une politique de sécurité adaptée à votre situation.

Demande d'informations

Appuyer sur Entrée pour valider.