Pourquoi faire les mises à jour wordpress ?

Tout d’abord les mises à jour de WordPress sont recommandées pour bénéficier de nouvelles fonctionnalités. Par ailleurs c’est le moyen également d’assurer une sécurité accrue.

1. Les différentes mises à jour WordPress

Pour commencer il existe trois types de mises à jour WordPress :

  • Le cœur de WordPress, selon qu’il s’agit de mises à jours mineures et majeures
  • Les thèmes de WordPress, pour le maintient de l’apparence globale du site et de ses évolutions,
  • Les plugins ou extensions, permettant d’étendre les fonctionnalités

Ensuite une mise à jour de WordPress ne doit jamais être prise à la légère. Elle peut causer des dysfonctionnements au niveau de votre site Web. Selon le nombre de plugins ou extensions utilisées on dénombre pas moins de 80 mises à jour par an.

2. Les prérequis à remplir

Pour commencer vous devez vous assurer, que votre hébergement et votre site Web respectent bien certains principes:

  • PHP, avec une version minimum 7.3
  • MySQL 5.6 ou supérieure ou bien minimum MariaDB version 10.0
  • HTTPS.

3. Faire préalablement une sauvegarde

Il est préférable de la rappeler, mais de nombreux incidents ont lieu, parce que ce type de réflexe n’a pas été appliqué. De fait il est nécessaire d’effectuer systématiquement une sauvegarde ou « back-up ».avant toute mise à jour. En cas d’oubli, heureusement la grande majorité des hébergeurs web, apportent des solutions de restauration avec back-up à J-1, J-2, etc… Au final, si le dysfonctionnement persiste, la restauration via un back-up reste le meilleur moyen pour revenir à une version stable de votre site. Par ailleurs il est à noter qu’il existe justement de nombreux plugins permettant d’effectuer des sauvegardes :

Des sauvegardes pour les mises à jour WordPress

4. Vérifiez la stabilité de la dernière version

Obtenez de l’information sur la nouvelle version que vous souhaitez, avant de vouloir systématiquement l’installer. D’une part il arrive que les mises à jours comportent parfois des bogues. D’autre part la version corrective nécessite généralement quelques jours. Par ailleurs le blog officiel WordPress liste l’ensemble de toutes les informations sur les mises à jour et leurs éventuels correctifs. En complément le retour des autres utilisateurs l’ayant installer, peut s’avérer intéressant.

 

Les mises à jour WordPress avec le centre d'aide

5. Désactivez les plugins

Rendez-vous dans le back-office de WordPress et désactivez vos plugins. Cette méthode permet de garantir, qu’aucun plugin ne causera de bogue pendant la mise à jour.

 

6. Assurez-vous que vos plugins et thèmes sont compatibles

Avant toute mise à jour, vérifiez la version de chacun de vos thèmes et plugins. En effet il est préférable de disposer de la version la plus récente. D’abord pour ce qui est des thèmes, les plus fiables et répandus bénéficient de mises à jours régulières. Ensuite remontez la source jusqu’à l’éditeur, vous obtiendrez là des informations complémentaires.

Notez toutefois que le changement de thème de votre site Web, n’est pas anodin. Au final pour les mieux organisés ou structurés, il est possible de tester préalablement toutes vos mises à jour, sur une plateforme de test. Ainsi cette plateforme qui réplique votre site Web, est le moyen de mener à bien vos tests, De fait vous opérez dans un environnement dit « préproduction », puis après validation, vous validez vos tests en situation réelle de production sur votre site Web !

Les mises à jour WordPress avec des thèmes compatibles

Une fois vos mises à jour effectuées, vous disposerez des dernières fonctionnalités de WordPress. Par conséquent le niveau de sécurité de votre site Web est renforcé ! Mettre à jour WordPress est une opération qui se passe généralement bien. Si toutefois vous rencontrez des difficultés, n’hésitez pas à nous contacter.

Demande d'informations

Appuyer sur Entrée pour valider.